Par quel moyen la Covid-19 peut-elle affecter votre vie sexuelle ?

Pandémie secouant la planète entière, elle se manifeste à travers les essoufflements, la fatigue sexuelle, les troubles de l’érection, la perte de la libido, pour ne citer que ces symptômes. En dehors de la liste drastique de victimes qu’il fait sur son passage, le virus est susceptible d’engendrer plus d’une incidence sur votre sexualité. Malmenant les habitudes depuis plus d’un an déjà, la Covid-19 ne compte épargner aucun pan de la vie quotidienne de la population, même pas celle sexuelle. Lisez le présent article qui expose comment la pandémie actuelle pourrait impacter jusqu’à vos ébats.

Des exigences d’une Covid longue qui impactent les relations sexuelles

Des symptômes persistants, aux séquelles cardio-vasculaires en passant par les troubles psychologiques dues à des confinements répétitifs. Ce sont entre autres les quelques moyens par lesquels la crise sanitaire peut s’inviter jusque dans vos ébats sexuels. C’est justement le cas de quelques patients souffrant de covid long ou de symptômes persistants comme une jeune femme 25 ans du nom de Aoife. Celle-ci confie dans l’édition britannique de Cosmopolitan être épuisée à l’issue de son premier moment de rapports sexuels avec son partenaire, après avoir contracté le virus. Elle n’a pas caché sa déception de l’affection de Covid-19 à sa vie sexuelle, car privée durant des mois de relations sexuelles avec pénétration. Ce qui d’ailleurs est la cause de son épuisement soudain.

Covid-19 dans les troubles de l’érection

D’abord, retenez que seuls les troubles ne provoquent pas le virus. Et cela est attesté par une médecin américaine spécialisée dans les maladies infectieuses appelée Dena Grayson qui n’a pas manqué d’avouer ses inquiétudes par rapport aux effets de la Covid-19 sur les fonctions érectiles. En effet, à l’en croire, le coronavirus est en mesure d’engendrer des problèmes dans le système vasculaire. Ainsi donc la probabilité que les hommes connaissent à long terme de dysfonctionnement érectile est forte, dans la mesure où ce virus infecte le système vasculaire.