Coronavirus en France : les autoroutes autorisées à afficher des messages sanitaires

Depuis plusieurs semaines, des internautes manifestent leur mécontentement de voir affichés sur des panneaux d’autoroute des messages gouvernementaux liés au Covid-19. Sur Twitter par exemple, la photo d’un panneau d’autoroute invitant les conducteurs à « tenir » face au coronavirus a attiré des attentions et suscite de nombreux remous. Au regard de cette situation, les requêtes ont permis de déduire qu’il s’agit d’une démarche gouvernementale.

Une nouvelle méthode du gouvernement de communiquer autour des consignes sanitaires contre le Covid ?

Les internautes n’ont pas caché leur désinvolture de voir relayée à maintes reprises la dernière campagne gouvernementale contre l’épidémie par des groupes autoroutiers privés. Ces derniers, en ce qui les concerne, confirment faire de telles diffusions, depuis le début de la crise, de messages de sensibilisation sur les consignes sanitaires, en tant que délégataires de service public. Dès lors la question qui se pose est de savoir si le gouvernement d’Emmanuel Macron ne va pas loin dans ses méthodes de communication autour des consignes sanitaires contre le Covid-19.

Plusieurs messages relayés depuis le début de la pandémie à la demande des autorités

Interrogé, le groupe Vinci Autoroutes n’a pas tardé à confirmer « en tant que délégataire d’une activité de service public », avoir accompli ses obligations contractuelles et réglementaires qui consistent à répondre aux demandes des autorités, tout comme d’autres gestionnaires d’infrastructures de transport, notamment les directions interdépartementales des routes, la SNCF, etc., pour utiliser les mots de l’interviewer. Il va loin en notifiant que c’est à la demande de la direction des infrastructures de transports qui est un service du ministère de la Transition écologique, que Vinci Autoroutes se consacre au relaie des campagnes gouvernementales pour sensibiliser sur la crise sanitaire. Il s’agit, ajoute-t-il, des messages à caractère d’utilité générale, comme « les alertes enlèvement », à la demande de l’État.